Cette Slayer vêtue d’un papillon élimine les démons avec une innovation et une agilité uniques, ce qui fait d’elle un pourfendeur de démons essentiel dans l’univers de Demon Slayer.

Shinobu Kocho, de Demon Slayer, est très appréciée des fans. Elle utilise ses émotions ainsi que les fleurs de glycine locales dans des stratégies bien différentes et supérieures à celles de ses camarades.

Shinobu Kocho remplit le rôle du Pilier de l’Insecte. Les lecteurs du manga la rencontrent pour la première fois dans le tome 4 de Kimetsu No Yaiba.

Shinobu est une combattante et une épéiste extrêmement puissante. Le design de son personnage reflète ses capacités : pendant le combat, son Haori se transforme souvent en une silhouette d’insecte ailé, et elle porte une jolie pince papillon dans les cheveux.

Son style artistique manga comporte même des hachures sur ses yeux pour donner l’impression de l’iris d’un insecte. Elle cache notamment une personnalité plus sombre derrière des sourires doux et une personnalité apparemment chaleureuse, bien qu’il soit révélé plus tard qu’il s’agit de l’une de ses nombreuses stratégies de combat brillantes contre les démons.

Son innovation avec les fleurs de glycine et ses modifications intelligentes de diverses techniques de respiration la distinguent de ses camarades, elle n’est pas comparable au talent de Shinobu pour les poisons et son habileté au sabre.

Qu’est-ce qui la rend si spéciale ?

Shinobu affiche son côté dur jusqu’à ce que sa sœur aînée, Kanae Kocho, soit tuée par des démons.

Cette mort a fait naître chez Shinobu un profond dégoût pour les démons. Cependant, elle dissimule cette haine derrière une personnalité fabriquée et légère, inspirée par sa défunte sœur.

Les lecteurs ont parfois un aperçu de la nature plus sombre de Shinobu lorsqu’elle se moque de ses coéquipiers. Le véritable plaisir survient lorsque Shinobu affronte des démons et les attire avec son aura bienveillante, pour ensuite les exécuter rapidement avec ses techniques d’insectes venimeux.

Dans le tome 41 Kimetsu No Yaiba, une telle scène est montrée alors que Shinobu combat le Démon Araignée. Shinobu admet qu’elle n’est pas assez forte pour décapiter le démon, mais ajoute rapidement : « … je peux fabriquer des poisons qui tuent les démons ».

Combinée à sa super-agilité, Shinobu utilise à la fois sa vitesse améliorée et le poison Wisteria pour tuer son ennemi démoniaque en quelques secondes. Non seulement elle injecte du poison de glycine dans son katana, mais Shinobu tisse le poison dans son propre corps, transformant ainsi toute sa structure en une arme nocive. Elle peut griffer les démons avec des ongles mortels et leur offrir une collation mortelle s’ils goûtent à son sang empoisonné.

Quel est son rôle dans Demon Slayer ?

Les connaissances approfondies de Shinobu sur la mécanique de la glycine lui ont permis de découvrir son usage médicinal. Non seulement la fleur peut repousser et empoisonner les démons, mais elle peut aussi guérir les humains qui ont été transformés en démons.

Elle connaît également bien les venins et les médicaments en général, ce qui lui donne plusieurs occasions de combattre les attaques des démons et de sauver ses coéquipiers. Ce médicament est notamment utilisé pour Nezuko, la sœur du personnage principal, reçoit un traitement et redevient enfin humaine.

Shinobu est également la sœur de plusieurs personnages de Demon Slayer. Avant la mort de Kanae, les deux sœurs Kocho adoptent une autre fille dans leur domaine papillon, Kanao Tsuyuri. Kanao suit rapidement les traces de Shinobu et s’entraîne bientôt sous les ordres du Pilier de l’Insecte.

Shinobu Kocho prouve également que les qualités féminines sont tout aussi puissantes et mortelles que la force brute, et constitue un merveilleux modèle pour les jeunes fans de Demon Slayer.

Son caractère complexe explique pourquoi elle est si populaire auprès des lecteurs, et elle apporte une histoire suffisamment riche pour qu’il soit possible, un jour, d’en faire une histoire dérivée.